Culture industrielle

Pendant longtemps, les vastes réserves souterraines de la Grande Région ont marqué les populations. Dès l’époque des Celtes, l’extraction du fer était d’une importance capitale. L’activité minière et l’usinage du métal ont tenu pendant de nombreuses années une place clé.

L’industrialisation leur a donné de plus en plus d’importance et l’exploitation du fer et de l’acier a imposé son empreinte sur le paysage. À l’époque, les verreries et les cristalleries étaient également très répandues, alors qu’à présent la plupart sont désaffectées.

Mais ces sites sont loin d’être tous délaissés ! De nombreux monuments industriels présentent aujourd’hui de manière passionnante la technique et l’univers du travail de l’époque.

Patrimoine culturel mondial de l’UNESCO Völklinger Hütte
© Gerhard Kassner

Patrimoine culturel mondial de l’UNESCO Völklinger Hütte

Völklingen/Sarre

L’ancienne usine de production de fonte brute Völklinger Hütte, aujourd’hui patrimoine culturel mondial de l’UNESCO, compte parmi les sites majeurs de la culture industrielle en Europe. Désaffectée en 1986 puis classée monument historique, la seule usine sidérurgique au monde entièrement conservée datant de l’apogée de l’industrie du fer et de l’acier est à présent un lieu culturel passionnant du 21ème siècle.

Musée Les Mineurs Wendel
Musée Les Mineurs Wendel - © Musée Les Mineurs Wendel

Musée Les Mineurs Wendel

Petite-Rosselle/Lorraine

Au cœur du bassin houiller lorrain, le Parc Explor Wendel vous accueille. Le Musée Les Mineurs Wendel présente de façon attractive l’épopée du charbon, tout en dévoilant la place du mineur dans ces lieux et dans sa vie quotidienne. La Mine Wendel reconstitue des galeries d’exploitation et présente les techniques et machines modernes en service jusqu’en 2004.

Parc Industriel et Ferroviaire du Fond-de-Gras

Pétange/Luxembourg

Le parc industriel et ferroviaire de Fond de Gras dans le bassin minier luxembourgeois servait d’importante zone de transbordement pour le minerai extrait des mines alentours. Il est aujourd’hui à nouveau possible de visiter le site fermé dans la deuxième moitié du 20ème siècle. Le nouveau musée de plein air montre des pièces provenant de l’apogée de l’industrie lourde à Differdange et Pétange. Le parc industriel et ferroviaire laisse revivre le temps de la mine en Grande Région.

Edelsteinmine Steinkaulenberg
Mines de pierres précieuses de Steinkaulenberg - © Edelsteinminen im Steinkaulenberg

Edelsteinmine Steinkaulenberg

Idar-Oberstein/Rhénanie-Palatinat

La mine de pierres précieuses de Steinkaulenberg près d’Idar-Oberstein est la seule mine de pierres précieuses visitable en Europe. Les premiers gisements d'agates sont documentés dès 1375 dans la région Sarre/Nahe. Le premier rapport complet concernant des creusements en profondeur date de 1774. Après deux siècles d'extraction, la mine a été transformée en galerie accessible aux visiteurs en 1977. Depuis 2006, un camp de pierres précieuses a été mis en place sur les anciens terrils, que les visiteurs peuvent fouiller à l'aide de pelles et de pioches à la recherche d’un trésor.

Saarländisches Bergbaumuseum
Musée sarrois de la Mine  - © Saarländisches Bergbaumuseum

Saarländisches Bergbaumuseum

Bexbach/Sarre

À ceux qui ne se contentent pas de voir et veulent toucher de leurs mains, le musée sarrois de la mine à Bexbach dans le merveilleux parc fleuri de la ville ouvre ses portes et ses galeries souterraines. Tous trois offrent une vision de l’histoire de la terre et de ses arcanes.

Stöffel-Park
Tertiär-Industrie-Erlebnispark Stöffel-Park - © Tertiär-Industrie-Erlebnispark Stöffel-Park

Stöffel-Park

Enspel/Rhénanie-Palatinat

Les profondeurs de la forêt de Westerwald située entre Nistertal, Enspel et Stockum-Püschen recèlent un trésor, le Parc du Tertiaire et de l’Industrie de Stöffel, mondialement connu pour ses dépôts sédimentaires riches en fossiles. Un lac de cratère volcanique y témoigne de 25 millions d’années d’histoire de la terre. Son musée révèle un passé industriel plus que centenaire à travers un historique spectaculaire et palpitant de l’extraction du basalte. Ses sites d’exploration, son lac et son espace naturel incomparable sont les portes d’entrée dans le monde de la connaissance.

Erlebnisbergwerk Velsen
Erlebnisbergwerk Velsen - © Erlebnisbergwerk Velsen e.V.

Erlebnisbergwerk Velsen

Saarbrücken/Saarland

Das Erlebnisbergwerk Velsen ist das letzte verbleibende Bergwerk aus der Steinkohlenära des Saarlandes und kann besichtigt werden. Ein kleiner Teil des heutigen Erlebnisbergwerk Velsen diente bereits im 2. Weltkrieg als Luftschutzstollen für die Belegschaft der Grube Velsen. Das war der Anfang!

Les Hautes Mynes
Les Hautes Mynes - © Les Hautes Mynes

Les Hautes Mynes

Le Thillot/Lorraine

Marchez sur les traces des mineurs de cuivre des ducs de Lorraine et découvrez un patrimoine étonnant creusé dans le granite entre 1560 et 1761. Dans la mine de la Rouge-Montagne, équipé d’un casque et d’une lampe frontale, vous accéderez au cœur du réseau souterrain. La visite de la mine est complétée par une exposition.

Kupfergrube Stolzembourg
Kupfergrube Stolzembourg - © Kupfergrube Stolzembourg

Kupfergrube Stolzembourg

Stolzembourg/Luxembourg

La visite commence au musée de la mine de cuivre où l’histoire minière ainsi que la géologie du Parc naturel de l'Our sont au centre de l'intérêt. Anciens mineurs racontent leur travail quotidien sous terre. Ensuite, vous suivrez ensemble avec un guide le sentier géologique qui mène à la mine de cuivre, où vous pourrez, 50 m sous terre, tout apprendre sur l’exploitation difficile du minerai de cuivre.

Römerbergwerk Meurin Vulkanpark
Mine romaine de Meurin - © Römerbergwerk Meurin

Römerbergwerk Meurin Vulkanpark

Kretz/Rhénanie-Palatinat

Venez visiter la mine de Meurin à Kretz, qui fut à l’époque romaine la plus grande exploitation minière de tuf souterraine au nord des Alpes. Un film projeté dans une galerie aménagée en cinéma vous entraînera dans le monde périlleux de l’extraction du trass (tuf volcanique). Une zone de 2 500 m2 est enveloppée d’une carapace d’acier et de verre à l’allure futuriste.

Besucherbergwerk Fell
Mine de Fell - © Besucherbergwerk Fell

Besucherbergwerk Fell

Fell/Rhénanie-Palatinat

L'ancienne mine schisteuse ouverte au public à Fell vous invite à découvrir de prés comment nos aïeux extrayaient le minerai des entrailles de la terre. Située dans la vallée de Nosser entre Fell et Thomm, la mine « Barbara-Hoffnung » est formée de deux galeries d'ardoise superposées typiques de la fin du XIXème siècle. Le nouveau centre d'information présente depuis mars 2013 une exposition interactive sur l'histoire de la mine.

Erzgrube Sankt Anna Stollen
Mine de Ste Anna Stollen - © Erzgrube Sankt Anna Stollen

Erzgrube Sankt Anna Stollen

Nothweiler/Rhénanie-Palatinat

Monument du patrimoine culturel et technique, la galerie Sainte-Anna vous en apprendra beaucoup sur l’extraction des minerais et le travail dans les mines de jadis. Un circuit au ras du sol de 420 mètres de long conduit aux merveilles souterraines de la nature, passant devant des dômes en roche rougeoyantes et des veines de minerais aux teintes somptueuses.

Ardoisière de Recht

Recht/Cantons de l'Est

Cette ardoisière a été creusée dans les années 1880 par les frères Margraff à proximité de la petite commune belge de Recht. Elle est composée d’une galerie supérieure et d’une galerie inférieure qui se trouve à 60 mètres sous terre. La pierre bleue exploitée à Recht, d’ailleurs plutôt bleu-gris ou rouge-violet, était appréciée au-delà des frontières pour son excellente qualité. Ce monument de l’histoire industrielle de la région de l’Eifel est devenu aujourd’hui un musée moderne, qui délivre les secrets souterrains de la région.

Parc du haut-fourneau U4

Uckange/Lorraine

Uckange en Lorraine était un haut lieu métallurgique. En 1991, le feu s’est définitivement éteint dans le plus ancien des hauts-fourneaux français, l' « U4 ». C’est en 2007 que l’imposant monument industriel métallique a repris vie et accueille désormais les touristes pour une visite de ses entrailles. La mise en lumière « Tous les soleils » de Claude Lévêque offre à cet édifice monumental un charme particulier une fois la nuit tombée.

Schiefergrube Herrenberg

Bundenbach/Rhénanie-Palatinat

L’ardoisière de Herrenberg propose aux visiteurs une vision authentique de l’histoire de l’extraction du précieux minéral dans le Hunsrück du Moyen-Age aux années 70. Un musée du fossile est rattaché à la galerie, connu dans le monde entier pour la grande variété d’animaux marins fossilisés provenant de la mine qui y sont exposés. Un autre temps fort proposé par le site est une galerie thérapeutique séparée du reste des installations pour le traitement des maladies pulmonaires.

Eifelmuseum mit Deutschem Schieferbergwerk

Mayen/Rhénanie-Palatinat

À l’intérieur du château fort « Genoveva » (Geneviève de Brabant), le musée de l’Eifel convie à une passionnante incursion dans le passé de la région. Des galeries souterraines enfouies sous le château racontent l’histoire de l’exploitation des mines de schiste dans l’Eifel.

Historisches Kupferbergwerk

Beckingen/Sarre

Découvrez les surprises que réserve une « plongée souterraine » dans les arcanes de l’ancienne mine de cuivre au son et à la lueur du nouveau spectacle « Mystallica ». La visite de la mine est suivie de celle des installations à ciel ouvert, dont la nouvelle forge de cuivre, et se termine par une escale « nourrissante » dans la maison du garde.

DAS ERBE – Die Ausstellung zum Bergbau im Saarland

Schiffweiler/Sarre

En découvrant l’ancienne mine du site de Reden, le visiteur est confronté à trois aspects des arcanes de l’exploitation minière. L’exposition commence par montrer les travaux effectués au sous-sol et s’achève par des vues de ce qui subsiste de la mine. Elle est présentée sous forme de « galeries » et de « rameaux de communication » thématiques reliant le monde des ténèbres à celui de la lumière – un spectacle impressionnant.

Les frères Stumm

Neunkirchen/Sarre

En 1806, les frères Stumm fondèrent à Sarrebruck un groupe industriel spécialisé dans le charbon et l’acier, qui en son temps fut l’un des plus grand d’Allemagne. Friedrich Philipp, Christian Philipp et Johann Ferdinand ont fondé leur affaire en achetant l’aciérie de Neunkirchen, la fonderie de Fischbach et l’usine de Halberg au début du 19ème siècle. En 1891 vint s’ajouter le haut-fourneau „U4“ à Uckange, qui permit à l’entreprise familiale de devenir l’un des leaders sur le marché. Pendant plus de six générations, la famille Stumm a construit ou exploité plus de 20 sites sidérurgiques et martelleries.